PEN ER VRO

Association des Usagers des transports à GROIX

ESSAIS DE L’  » ILE DE GROIX » A PORT TUDY

 

 

 

 

 

 

28 avril 2008 Posted by | liaisons maritimes | Laisser un commentaire

HISTORIQUE DES CARTES INSULAIRES

Historique des cartes Pass-îlien

1) Situation antérieure à 2001

Le transport vers les îles est de la responsabilité du Conseil Général du Morbihan.
A Groix, la délivrance des cartes insulaires se faisait par la mairie.
Il n’existait aucune règle, aucun listing ne sera jamais établi.
Leur nombre est impossible à déterminer, mais probablement bien supérieur à 8000 unités.
Dans les autres îles morbihannaises, depuis les années 1990, les cartes sont établies par le transporteur (la Société Morbihannaise de Navigation) et destinées aux seuls insulaires à partir d’un document établi par le transporteur.                                            Pièce jointe n°1

2) Nouveau contrat de délégation de service public en octobre 2000

Le maire de l’époque évoque le nouveau contrat de façon discrète                  Pièce jointe n°2
C’est lui qui a bataillé pour créer un tarif « résident secondaire ».
Chacun comprendra par la suite que la création de ce nouveau tarif était une étape préparatoire à la limitation prochaine des cartes aux seuls insulaires.
En décembre 2000, chaque famille reçoit un « livre de bord insulaire 2001 » édité par la S.M.N. et le Conseil Général. Ce document nous présente la nouvelle carte appelée « Pass-Ilien » « qui sera établie par le transporteur, sur indication de la mairie, sans intervention particulière de votre part ».                                                                          
Pièce jointe n°3 (1/2) 
Pièce jointe 3 (2/2)
Ce document précise que les mesures du nouveau contrat entrent en vigueur le mardi 9 janvier 2001.

3) Groix traîne les pieds

Mais en mars 2001, il y a des élections municipales.
Il semble que tant du côté du Conseil Général que du transporteur l’important reste d’attendre.
Toutefois, début mars, le maire de l’époque s’inquiète auprès de la S.M.N. des critères d’attribution des cartes destinées aux insulaires.                                      Pièce jointe n°4

4) Arrivée d’une nouvelle équipe municipale et changement du Conseiller Général

Sans attendre, le Conseil Général et le transporteur exigent des nouveaux élus une liste des insulaires afin d’établir les cartes « Pass-Ilien ».
Mais à Groix, il n’existe aucun document permettant d’établir cette liste.
Et sur quels critères ?
Afin d’établir cette liste les élus demandent à s’appuyer sur des critères officiels. Les conditions d’attribution seront définies par le Conseil Général et ampliation de la Préfecture.
Les élus obtiennent l’extension de la carte résident secondaire aux enfants majeurs des insulaires, installés sur le continent, ainsi qu’à leur famille, et une carte CCAS pour un parent dépendant.
Après de nombreuses péripéties ainsi qu’un gaspillage de temps et d’énergie, la liste des ayant-droits insulaires est enfin établie par la mairie.
Gérard Thoraval/Alexandre STEPHANT
————————————–
Nous nous tenons à votre disposition pour toute autre information.
Prochainement nous diffuserons la copie d’autres documents utiles à la compréhension de tous sur la problématique des liaisons maritimes.
Les commentaires restent libres.
CONTACT
penervro@aol.com
02.97.86.55.01 (Alexandre STEPHANT)

30 janvier 2008 Posted by | liaisons maritimes, Uncategorized | , , , | Laisser un commentaire

Communiqué du RITM

COMMUNIQUÉ du RITM

Depuis le samedi 3 novembre, le Rassemblement Insulaire pour le Transport Maritime diffuse un tract d’information* concernant le nouveau cahier des charges dans lequel le conseil général définit les conditions du transport des passagers, véhicules et marchandises qui seront mises en place par le nouveau délégataire à partir du 1er janvier 2008. Les perspectives de privatisation quasi totale du service public avec une augmentation considérable des prix du transport maritime pour les insulaires et les résidents secondaires (de 11,6% à 39,6% selon les cas de figure) inquiètent fortement le RITM, qui a demandé au Conseiller général de Belle-Ile, M.Y.Brien, ainsi qu’aux maires et aux conseillers municipaux de prendre une position sur le contenu de ce cahier des charges, et attend des réponses rapides.

Le RITM interprète comme une marque de mépris envers la population, le fait que des décisions de cette importance aient été prises par le Conseil général sans consultation préalable des usagers – cela malgré les promesses du Président Jo Kerguéris – et qu’il ait été ensuite impossible, jusqu’à l’intervention du Médiateur de la République à la mi-octobre, d’obtenir des informations sur le contenu de ce cahier des charges, alors que le futur délégataire doit être choisi dans les jours qui viennent.

Dans son tract, le RITM demande avec la plus grande fermeté « le report de toutes décisions concernant la délégation de service public afin que les usagers Bellîlois et résidents secondaires puissent enfin être associés aux choix concernant la future DSP et attend des maires et de notre Conseiller général une prise de position sur ce cahier des charges et sur ses conséquences sur les usagers. »

Le RITM est en contact avec les associations de Groix, Houat et Hœdic, qui connaissent des problèmes analogues et des actions communes sont envisagées.

*On peut le trouver en différents points de l’île : dans les grandes surfaces et des commerces de toutes les communes.

T. ETORRE

(extrait du forum des 4 communes-Les Enfants de Belle-Ile : http://enfants-de-belle-ile.com/4communes/viewtopic.php?t=713 )

5 novembre 2007 Posted by | liaisons maritimes | Laisser un commentaire